Les ailes des versants (3′)

C’est une ballade presque plus qu’une histoire
Où le bruit des plumes répond au cri du vent.
Il était une fois un aigle au regard noir
Qui vivait tout là-haut au sommet des versants.

(🇬🇧 The winged-fairies of the mountains)

🎤 Podcast en français (téléchargement podcast)

C’est une ballade presque plus qu’une histoire
Où le bruit des plumes répond au cri du vent.
Il était une fois un aigle au regard noir
Qui vivait tout là-haut au sommet des versants.
On disait qu’il possédait des serres puissantes
Et que ses yeux voyaient par-delà les vallées.
On disait aussi, c’est l’histoire que je chante,
Que son nid gardait un trésor inégalé.
Nombreux furent ceux qui vinrent chercher la gloire
À la force des bras, pleins d’espoir et d’éclat.
Qu’advint-il des héros ? Ce n’est pas dans l’histoire
Mais au sommet des monts l’aigle était toujours là.
La suivante à monter fut une farfadette
Que l’on disait folle ou au mieux extravagante,
Courageuse certes, mais avant tout distraite.
Qu’importe ! L’aventure appelait l’insolente.
Elle partit sans tenir compte des rumeurs
Qui voulaient qu’elle échoue, que son idée s’achève.
Était-elle plus brave, était-elle meilleure ?
Elle atteignit les hauteurs où dormaient ses rêves.
L’histoire raconte que l’aigle vigilant
Ne la vit pas venir par sa taille petite,
Qu’il s’envola au loin en s’en croyant distant,
Lui libérant l’accès vers son aire et ses mythes.
Une caverne se révéla sous le nid,
Elle était pleine d’une lumière diffuse.
La farfadette entra dans la grotte bénie
Qui s’avéra peuplée de plus de mille muses.
Les muses étaient des fées avec des ailes d’aigle
Qui se mirent en cercle autour de la curieuse.
Leurs murmures riaient, leur timbre était espiègle,
Plein de gaieté et de promesses malicieuses :
« Tu es venue ici, chez les fées des montagnes,
Pour y chercher prestige ou richesse, qui sait ?
Il te faut faire un vœu avant que tu t’éloignes :
Quel que soit ton souhait, il sera exaucé. »
Elle hésita un temps puis posa sur les fées
Son grand regard d’enfant qui rêvait de l’espace.
C’est qu’elle avait vu l’aigle qui tourbillonnait
Et se voyait maintenant devenir rapace.
Les fées en souriant comprirent sa requête
Et lui firent cadeau du plus curieux des dons :
La lune la verrait devenir une chouette
Et sous le Soleil elle deviendrait faucon.
La farfadette avait fait le choix avisé
De la liberté plutôt que d’or et de gloire.
Qu’auriez-vous répondu à la question posée ?
Gloire, or ou liberté ? Ce n’est plus dans l’histoire.

Vous avez apprécié cette histoire ? Peut-être apprécierez-vous celles-ci :

8 commentaires sur “Les ailes des versants (3′)

  1. J’adore! Cette histoire est superbe et fort bien écrite . L’oiseau est mon rêve et le faucon un de mes guides … j’aurais fait exactement le même choix .
    « Les muses étaient des fées avec des ailes d’aigle
    Qui se mirent en cercle autour de la curieuse. » … Si je savais correctement dessiner et peindre j’en aurais fais un tableau tant cette scène a laissé une image forte . Vos petits contes mériteraient de trouver illustrations et édition 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire enthousiaste ! J’aimerais savoir dessiner ou peindre car effectivement j’aimerais en faire un album illustré pour les enfants. Côté édition, je n’ai eu que des retours négatifs ou pas de retours du tout mais je travaille pour autopublier un recueil. Forcément, il ne sera pas illustré comme je l’aurais souhaité mais c’est mon objectif pour cette année. Après, je réfléchirai à la possibilité d’illustrer avec du papier (origami, découpage…) 😉.

      Aimé par 1 personne

  2. Oui, c’est plus qu’une histoire, c’est plus qu’une balade, c’est plus qu’un conte, c’est une récréation de l’esprit par la poésie !
    Un mélange de vie idéale et de vie réelle, une imagination vivace, des sentiments tendres et délicats, un talent indéniable pour la mise en harmonie de par la rime.
    Que la joie vous accompagne, vous et votre fille chérie, à travers ce monde merveilleux qu’on sait peuplé d’innombrables créatures enchanteresse !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s